fbpx

Jan, pouvez-vous expliquer brièvement qui vous êtes ?

jan nauta foto

Je m’appelle Jan Nauta et je suis le directeur production et logistique de Dreumex.

Ce sont de grandes responsabilités. Quelle est votre expérience professionnelle ?

Avant d’arriver chez Dreumex, j’ai travaillé pendant 3 ans dans un bureau d’installation technique dans le secteur agricole. Avant cela, j’ai acquis 30 ans d’expérience auprès d’un des plus gros fabricants de papier au monde.

Qu’est-ce qui a rendu ce changement pour Dreumex si intéressant ?

Ce qui est bien avec Dreumex, c’est que nous travaillons beaucoup avec l’ingénierie des procédés et mécanique. Un coup, vous êtes occupé avec des pompes et des tuyaux, et un autre avec des pignons et des chaînes de transport. J’apprécie beaucoup cette variété chez Dreumex. Même après un an et demi, je suis encore toujours confronté à de nouveaux défis.

Si vous faites le bilan de votre période chez Dreumex, de quoi êtes-vous particulièrement fier ?

De l’équipe de production et de la flexibilité des employés.

Avec l’équipe, nous sommes parvenus à réduire les opérations logistiques. Ainsi, il restait davantage de temps. Avec ce temps supplémentaire, j’ai pu créer un programme d’apprentissage basé sur plan, do, check et act. Cela a permis d’augmenter non seulement l’autonomie, mais aussi le rendement. Nous constatons en moyenne 15% de rendement en plus par rapport aux années précédentes.

Félicitations, ces chiffres sont impressionnants ! Quel est l’impact du coronavirus sur la production ?

Le département subit une pression plus forte que d’habitude en raison de la grande demande de savon et de produits désinfectants. Autrefois, nous pouvions généralement gérer le stock et l’efficacité des chaînes. Aujourd’hui, nous regardons surtout les détails du planning. Nous recevons chaque jour de nouvelles commandes et nos clients veulent donc également les recevoir le plus vite possible. La demande de produits et la disponibilité de composants, tels que matériaux d'emballage, en font un défi intéressant à relever pour le département des achats et les employés sur site.

La nouvelle méthode de travail a-t-elle un impact sur les activités ?

Oui, tout à fait ! Aujourd’hui, la demande pour nos produits est immense. Pour gérer au mieux cette situation, nous travaillons depuis plusieurs semaines avec des services décalés. Par conséquent, il faut deux fois plus d’effectifs pour deux chaînes et pour le centre de mélange. Il doit donc y avoir au moins 1 opérateur fixe dans chaque équipe. Heureusement, tout le monde fait preuve de flexibilité.

Quelles sont les réactions de votre équipe ?jan werk

Outre la nouvelle méthode de travail, nous avons également pris d’autres mesures. Tout le monde a eu besoin d’un temps d’adaptation, mais ils en ont compris l’importance.

Quelles sont les mesures prises par votre département pour réduire le risque de propagation ?

Nous travaillons actuellement avec un groupe fixe de personnes et veillons à ce que tout le monde suive les directives du RIVM, idem pour les intérimaires. Les postes de travail sont aménagés de manière à pouvoir travailler en sécurité et nous prévoyons des solutions hygiéniques à portée de main. De plus, nous avons des pauses décalées et dans la cantine, chaque personne respecte une distance de sécurité d’au moins 1,5 mètre.

Je me rends moi-même aussi sur le lieu de travail pour parler avec mon équipe avant le début du service. Pour moi, il est important d’évaluer leur santé et de m’assurer qu’ils vont bien. Surtout en ces temps, il faut accorder une attention particulière aux personnes qui ne peuvent travailler depuis leur domicile.

Il y a donc pas mal de mesures. Je suppose que cela a également un impact sur le rendement ?

Oui, mais pas comme on l’attend. En effet, il s’est amélioré.

Avec le virus, la demande actuelle est énorme. De ce fait, nous devons montrer ce dont nous sommes capables en matière de production. Le personnel travaille dur et les machines tournent à plein régime.

D’après ce que j'entends, vos résultats sont impressionnants. Quel soutien recevez-vous de la part de l’organisation ?

Le temps où les gens n’étaient que des marionnettes qui fabriquaient des choses fait partie du passé. Les entreprises l’oublient souvent. Une aide ou un simple signe d’estime est généralement très apprécié. La direction de Dreumex a bien géré cela avec une vidéo de communication interne. Le message a donné lieu à beaucoup de réactions positives et on peut remarquer que l’équipe l’a également vraiment apprécié. En y ajoutant les récompenses nécessaires, nous essayons de maintenir le niveau de motivation.

Apparemment, vous gérez parfaitement la situation. Selon vous, quels seront les prochains défis que vous aurez à relever ?

Compte tenu de notre rendement actuel et de la situation dans laquelle le marché se trouve, le principal défi sera les matières premières et les composants disponibles. Nous sommes en train de chercher des solutions avec nos fournisseurs. Selon toute vraisemblance, tout peut continuer à tourner comme d’habitude. Cela demande simplement des solutions créatives de la part de toute la chaîne logistique.

Jan, je vous remercie de ces informations intéressantes et de nous avoir montré les coulisses ! Avez-vous encore un message à faire passer à tout le monde ?

Surtout en ces temps, il faut accorder de l'attention à la personne. Poser des questions sincères a plus d’effet que certains ne l’imaginent. Prenez soin de vous et des autres.

20200327 103650 min

 

 

 

 

Plus d'informations?

Nom de la compagnie:
Contact:
Code postal:
Pays:
E-mail:
Téléphone:
Ma question:

Plan hygiène des mains

Hand Care Plan badge2

France

Dreumex S.A.S.
Espace Performance 3, Bâtiment M6
35760 Saint Grégoire
icon phone telefoon  +33 2 99 05 37 37
icon email  sales@dreumex.com

Belgique

Dreumex B.V.
Dommelstraat 1 - 5347 JK Oss
Postbus 681 - 5340 AR Oss
Pays-Bas
T: +31 412 - 406 506
F: +31 412 - 406 509
E: mail@dreumex.com

Social media

Newsletter